Comme le colibri de la fable…

nudge toilettes

…je fais ma part. Qui n’a pas entendu cette jolie fable, dont le personnage principal, le colibri, est devenu un emblème pour Pierre Rabhi et de nombreuses personnes?
Bien sûr, séparément, chacun de nos gestes est une goutte d’eau, mais mis bout à bout, ces gestes parviendront à faire bouger le monde.
C’est de mes petits gestes dont je veux vous parler aujourd’hui :
Geste de récup, d’abord. Le gîte est équipé de quelques lits superposés. Porteuse de lunettes, grande lectrice, quand je suis en haut de ce type de lit, je ne sais jamais où poser mes affaires. J’ai donc pensé à installer des étagères au mur. Problème : je dois parfois bouger les lits, et les étagères ne suivraient pas le mouvement. Puis j’ai inspecté mes p’tits machins dans mon garage. Je suis tombée sur un paquet de cintres non utilisés. Quelques bouts de tissus, jambes de pantalons, vieux t-shirts, torchon, ficelle. Et quelques torsions de cintre plus tard sont nées les « pochacintres », adaptables, légères, et rigolotes.
Geste de libération des déchets ensuite. Tri sélectif, compost, mes clients et moi sommes pas mal au point, d’autant plus que la Lozère est bonne élève dans ce domaine (entre autres:o)).
Et le dernier geste en date : les nudges dans les toilettes. Les quoi?
Un nudge est littéralement un « coup de pouce », une incitation à adopter certains comportements sans faire culpabiliser ou punir. En gros, c’est de la manipulation, mais souvent drôle, et encore plus souvent efficace. L’exemple le plus fréquemment donné de nudge est la mouche au fond des toilettes : dans un aéroport, je ne sais plus lequel, on a constaté que depuis que de fausses mouches avaient été installées au fond des toilettes pour hommes, celles-ci étaient nettement plus propres : sympa de viser l’insecte !
Mes clients n’ont pas besoin de ce défi, ils sont super. Le truc, c’est que j’ai des chasses d’eau doubles, et je souhaitais inciter les personnes à utiliser (sauf dans certains cas, bien sûr) celle de moindre contenance. J’ai donc installé des devinettes dans mes toilettes (c’est la photo). Pour l’instant, je ne sais pas si cela fonctionne, les personnes sont toutes parties à l’aube à cause de la chaleur… A suivre
Voilà ma part du travail pour l’instant, je continue à réfléchir pour rester petit colibri, et aider notre planète à nous supporter.

3 réactions au sujet de « Comme le colibri de la fable… »

  • 26 septembre 2017 à 18 h 02 min
    Permalink

    Bon, je me lance: Je vois une lune descendante ( dernier quartier), puis une lune ascendante ( premier quartier) , indiquant bien évidemment que je m’assieds sur la lunette, me concentre, puis me relève…
    Ensuite, selon : – Soit j’appuie sur le carré, symbole de la terre et surtout, forme de mon potager, où j’expédie de ce pas un très bon engrais.
    – Soit, n’utilisant qu’un demi réservoir, j’appuie sur le cercle, symbole de perfection, qui évoque autant la goutte d’eau du petit colibri que la Planète à préserver..

    Réponse
    • 27 septembre 2017 à 15 h 54 min
      Permalink

      J’en reste sans voix…Merci pour ce joli moment de poésie !

      Réponse
  • 27 septembre 2017 à 12 h 00 min
    Permalink

    Je trouve très sympathique de poser des devinettes aimables et ludiques, plutôt que d’afficher des injonctions écrites (ne faites pas ceci ou cela!). Ambiance accueillante et joyeuse!

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *